Lait d’amandes maison [vegan !]

Je n’utilise pas beaucoup de lait. Jamais trop aimé ça, et puis quand j’ai appris que c’était vraiment absolument dégueulasse pour la santé (perte de calcium, ostéoporose, obésité, cancers du sein, diabète… voir chez Antigone pour une petite explication) , j’ai vraiment éliminé ce truc de mon frigo.

Mais bon, des fois j’ai besoin d’un truc qui s’apparente à du lait pour cuisiner ou faire des smoothies. Des fois j’achète du lait de riz ou d’avoine, mais ça reste quand même assez cher et pas toujours bon. J’aime pas le lait de soja de la plupart des marques, je trouve qu’il a un goût fort.

Donc je me suis mise en quête d’une façon de me faire mon lait à moi, dont je sache exactement la composition, et qui si possible ne me prenne pas plus de temps à faire qu’à boire.

Le lait de soja, c’est pas faisable pour moi, de ce que j’en sais : il faut une machine qui le chauffe et le filtre à la fois, elle coûte entre 70 et 120 euros. En définitive c’est pas super cher en regard des économies que je ferais à me faire le mien au lieu de l’acheter, mais j’aime pas le lait de soja, donc tant pis.

Par contre, en fouinant sur mes sites de végétude préférés, j’ai trouvé une recette de lait d’amande qui correspond tout à fait à mes besoins : simple, pas cher, rapide, délicieux. Le tout chez Oh She Glows, mais adapté à ma sauce.

Donc, il vous faut : une poignée d’amandes (une cup) et de l’eau. Matériel : un blender, une passoire à thé plutôt grande.

Mettez, donc, à tremper une cup d’amandes dans de l’eau, une nuit.

Le lendemain matin, mixez les amandes (qui sont devenues toutes gonflées et jolies) dans quatre fois leur volume d’eau (4 cups, donc). Si vous voulez du lait un peu plus parfumé, c’est le moment d’ajouter un sucrant (sirop d’agave, sirop d’érable, sucre…). J’ai testé de sucrer avec deux ou trois cuillerées de pâte de dattes et ça va parfaitement. Pour un lait caramel-vanille absolument renversant, on peut ajouter une gousse de vanille coupée en petits morceaux et une pincée de cannelle.

Pour éviter que le blender ne chauffe, c’est bien de faire des pauses au bout d’une minute ou deux.

Après ce processus tout simple, vous avez normalement un litre de liquide blanc et mousseux dans votre blender. Il faut maintenant le filtrer pour obtenir le lait d’amandes proprement dit. Une passoire fine (genre grosse passoire à thé) fait parfaitement l’affaire. Il faut penser à remuer le produit de filtrage dans la passoire de temps en temps pour qu’il ne bouche pas les trous (avec une cuillère par exemple).

Au bout d’un moment, quand tout le liquide est filtré, il reste en gros le volume d’un gros verre de copeaux d’amandes. On peut les presser un peu avec une cuillère jusqu’à ce qu’il rendent tous leur jus. (Ensuite, on peut les incorporer à plein de préparations genre hummus, cookies, soupe, smoothies, etc).

Et voilà ! Du lait d’amandes délicieux pour le prix de 100g d’amandes et de deux dattes, et vous savez exactement ce qu’il y a dedans, sans cruauté.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: