Expulsion matinale

Le youpi du jour : le loft attenant à l’atelier Sloli qui se tenait au 7 faubour Bonnefoy (en remplacement de l’ancien Sloli expulsé en juillet 2012) a été expulsé ce matin. Le loft avait été réquisitionné par le CREA (Collectif pour la Réquisition, l’Entraide et l’Autogestion) il y a quelques mois et servait d’espace de logement à des familles sans maison.

Encore une fois, le droit de propriété et le profit priment sur le droit des gens à avoir un logement et à vivre au chaud avec leur famille. Merci encore aux flics de faire le sale boulot au profit des patrons et des propriétaires.

[EDIT]

Après une petite visite sur les lieux, je  constate que le Sloli a été également expulsé. Le Sloli était un espace d’échange gratuit abritant des activés telles que fripe gratuite, cours de cirque, atelier vélo, repas, cours de langues, etc. Les ouvriers sont en train de vider et de murer les lieux.

À peu près vingt personnes ont été expulsées dont des familles. Certaines familles sont parties au Grand Ramier (centre d’hébergement d’urgence), d’autres sous des ponts, sous la pluie, etc. La préfecture a communiqué sur l’ouverture de 47 places d’hébergement à parti d’aujourd’hui… jusqu’au 19 janvier, dans quatre jours. La mairie de Toulouse ne semble pas proposer de solution de relogement.

Il fait trois degrés dehors et on laisse quand même des gens à la rue parce que c’est plus important de laisser des bâtiments vides pour encourager la spéculation immobilière et laisser les possédants posséder.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: