“Et sinon, tu dors, des fois ?”

Re-salut,

Je sais, tu dois halluciner que je refasse un billet dix minutes après avoir publié le premier. Mais voilà, je t’imaginais chez toi sur ton ordinateur en train de suivre passionnément ce que je te raconte, et ça m’a toute émotionnée, que limite je m’humidifiais la lacrymale. Donc, là, toujours assise sur mon lit, avec mon chat qui pue grave du clapet sur les genoux cette fois, je m’en vais te parler musique.

Alors tu vois, mon chou, la musique, c’est un peu ma vie. J’en écoute toute la journée (on est beaucoup comme ça.). J’en découvre sur les blogs de gens trop bien que quand t’es allé voir ce qu’ils se mettent dans les oreilles t’as envie d’être leur ami tout de suite et d’avoir une platine avec l’équivalent du PIB des Etats-Unis en disques pour partager avec eux. J’en fais passer à d’autres gens, ou aux mêmes des fois. Je danse beaucoup, parce que j’ai un sens assez pauvre des conventions sociales, alors passer pour une crétine finie m’importe peu quand la musique est bonne (ouais, fais les coeurs, maintenant, je vais pas tout faire non plus, hein !). Je dodeline de la tête, je souris, bref, je kiffe.

Donc, comme je suis vraiment une nana trop sympa, j’ai décidé que je partagerais régulièrement de la musique avec toi. Un peu comme chez Henri, quoi. (Si t’as jamais entendu parler d’Henri, clique vite vite et tu vas avoir l’occasion de découvrir un mec trop bien, une plume fine et puissante et en plus, de la musique extra. Tu seras pas déçu du voyage, je t’assure.) Je te montrerai des trucs qui font du bien aux oreilles, et aussi des fois des trucs bien faits graphiquement qui vont avec la musique.

Là tout de suite, j’ai sommeil, donc même si je suis tout excitée à l’idée que tu sois mon Lecteur, que tu te connectes avec impatience à Internet tous les matins pour voir ce que j’ai pu inventer dans la nuit et que tu m’envoies des centaines de mails avec déclaration d’amour, virement par Pay-Pal et demande en mariage, je vais juste te montrer une vidéo.

C’est assez vieux, mais pas très connu, et c’est beau.

Je t’explique un peu le topo : Kwoon, c’est du post-rock, de la musique rêveuse et aérienne, un truc qui t’attrape quelque part entre le canal lacrymal et le coeur et qui serre juste assez pour que t’aies envie de chialer, mais qui te fait planer en  même temps, comme un concentré de tendresse et de douleur. Là, c’est I Lived On The Moon que tu vas voir, elle est dans leur premier album sorti en 2006 qui s’appelle Tales and Dreams. L’animation est faite par Yannick Puig, tu peux voir ce qu’il fait (et il est fort, lui aussi).

Trêve de paroles, je te montre ça, tu chiales ta race et on en reparle.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: